J’ai assisté fin de semaine dernière a la messe du référencement, événement annuel organisé par l’association SEO Camp à Paris ou sont regroupés la majorité des référenceurs, experts, consultants SEO, développeurs web, webdesigner, web marketeurs, hébergeurs, etc. L’objectif est de rassembler par le biais de conférences, toutes les expériences et savoir afin que chacun gagne en compétences. C’est donc comme cela, que j’ai retenu que le neuro marketing sera la prochaine étape du marketing.

Pourquoi associer Référencement et neuro marketing ?

Comme je l’ai si bien entendu, le référenceur doit maitriser une multitude de paramètres en marketing. En effet pour amener le site web de ses clients vers les premiers résultats des moteurs de recherche, le centre de ses préoccupations doit rester avant tout le (futur) consommateur.

De SEO et SXO

C’est pourquoi récemment a été transformé l’acronyme SEO search Engine optimization en SXO search EXperience optimisation. En plaçant l’expérience l’internaute au coeur du sujet, le site devient fluide, pertinent et source de conversion. Car ne nous trompons pas, le but premier du référencement est bien de faire croitre le chiffre d’affaires du professionnel qui engage cette prestation.

du SXO au neuro marketing

Pour aller plus loin que l’étude de l’expérience vécue par le client au travers du site internet en commençant par sa requête jusqu’a la recommandation (qu’il fera a un proche pour l’achat du produit ou de la prestation), il est possible d’analyser les comportements des individus : La science humaine.

Qu’est ce que le neuro marketing ?

La neuroscience fait partie de la science humaine. En général, on l’étudie pour adopter des thérapies spécifiques dans le domaine de la psychologie, de la psychiatrie. On s’est aperçu qu’en l’appliquant dans le domaine marketing, on peut aussi mieux amener la solution vers le problème.

Pourquoi faire du neuro marketing ?

En étudiant le cerveau de l’individu depuis la prise en compte de son besoin, jusqu’à l’achat d’un produit ou d’une prestation, on repère les habitudes. Ainsi il est plus facile d’adapter un discours, un service et répondre au plus près à la demande.

Neuromarketing pour ou contre

Si on part du principe qu’il y a plusieurs vérités, je répondrai par « ça dépend ». Si certains considère le neuromarkteing comme de la manipulation d’autres y voient la solution pour cibler et satisfaire le client par un produit ou une prestation personnalisée.

Comment faire du neuromarketing en référencement.

Sur la partie sémantique, le neuro marketing va permettre de trouver les mots clés, la façon de s’exprimer, à chaque étape du parcours de l’internaute.

Et vous, que pensez-vous de ce phénomène ? A bientôt. Maël

Seconds:0,601
112