Google est le leader des moteurs des recherches.

Il détient plus de 92% de parts de marché en France en 2020.

cela signifie que :

Bon nombre de constructeurs de smartphones, d’ordinateurs, de tablettes se voient dans l’obligation de lier des partenariats plus ou moins coûteux pour proposer le moteur Google à leurs clients.

D’ailleurs, ces accords, notamment entre les Géants du Web les GAFAM ( Google, Amazon, Facebook; Apple, Microsoft) , créent des tensions au niveau de la régulation de la concurrence et risque à tout moment de devenir caduques si les autorités le décident.

Un moteur de recherche concurrent à Google

les géants du web - GAFAM Google Amazon Facebook Ap

C’est pourquoi depuis quelques années Apple s’intéresse au référencement et à la conception de son propre moteur de recherche . En créant Safari, il a voulu se libérer du navigateur web de Microsoft : Internet Explorer.

A présent, certains indices prouvent qu’il souhaiterait également mettre à disposition de ses utilisatrices ou utilisateurs, un moteur de recherche propre à Apple.

la recherche apporte de nouvelles connaissances

SIRI, Assistant Vocal intelligent

Tout a commencé avec l’arrivée de son assistant personnel intelligent SIRI en 2010 avec la construction de L’Iphone 4S.

L’assistant personnel virtuel réalise des tâches et des services pour un individu :

  • fournir des informations
  • lancer de la musique
  • regarder des vidéos
  • acheter un article …

Comme Amazon Alexa, il interagit avec la voix. Le mot clé utilisé pour l’activer est :  » dis, Siri? ».

Evolution des requêtes


La recherche sur les moteurs a évolué avec le comportement des utilisateurs face à Internet. De mots clés génériques basiques , la tendance est de formuler sa demande sous forme de phrase, de question qui définit le plus précisément ce dont on a besoin.

Un moteur non efficace


Cela provient aussi de la faiblesse des moteurs à remonter les bonnes réponses. Car dans les années 2000, 3 fois sur 4, l’internaute ne trouvait pas de solutions à son problème.

Le langage naturel

Cette époque est révolue.
Aujourd’hui Google a mis en place un système complexe secret dont la dernière grosse mise a jour se nommait BERT. Il prend en compte plusieurs critères arrive à comprendre le langage naturel (parlé) et ainsi, personnalise sa première page avec une liste des dix liens les plus appropriés aux attentes de l’utilisateur. Il maintient ainsi sa position de leader .


Autre nouveau défi : le Vocal

Pour que la recherche soit encore plus facile et fluide, les GÉANT du web Google, Amazon, Apple, Facebook et Microsoft ont crée les assistants vocaux : ce sont des boîtiers qui enclenchent des actions à la voix . En France, il y avait 3,2 millions d’utilisateurs d’enceintes à commande vocale en juin 2019, selon Médiamétrie.

Une requête : Une réponse

A la différence de la recherche écrite, la recherche vocale ne donne qu’une seule et unique réponse. Vous comprendrez bien que l’enjeu se complique pour les fabricants qui s’engagent à fournir la meilleure réponse, mais aussi pour les sites internet qui n’ont pas d’autres choix que de se faire sélectionner prioritairement par les moteurs pour être annoncé à l’utilisateur.

Siri en avance a de l’expérience.

Dans ce contexte, Apple avait un temps d’avance. Depuis 10 ans, il avait conçu un assistant vocal Siri qui accompagne le mobinaute qui préfère faire une demande orale. A ces débuts, Siri manquait de pertinence. Mais cette avance a permis à Apple d’acquérir de l’expérience sur le sujet et améliorer nettement les interactions vocales. J’avoue aujourd’hui que Siri me soutient dans ma vie quotidienne et répond avec pertinence à mes requêtes.

Un compagnon virtuel

Nous entrons dans l’ère vocale
Je ne suis d’ailleurs pas la seule. Les nouvelles générations ont adopté aisément cette méthode qui permet de gagner du temps, de libérer physiquement une partie de ses membres de l’écran. L’objet n’est plus en mains et ressemble à un compagnon. Même les sms deviennent vocaux. Les médias sociaux se sont aussi emparés du phénomène: Whatsapp, Facebook, etc. Si j’étais taquin, je dirais que c’est un retour au répondeur de sa messagerie comme autrefois, mais apparemment cette solution reste beaucoup moins « sexy .

Comment optimiser son référencement pour les assistants vocaux ?

Heureusement pour les experts en SEO, AppleBot qui est le robot qui crawle (parcoure) les sites Internet chez Apple, fonctionne à l’identique de Googlebot, le robot de Google. Donc à priori les critères de sélection sont sensiblement identiques.

combien d'utilisateurs d assistants vocaux en france ?Lumoeb PAU

Travailler le référencement d’un site pour la recherche qu’elle soit vocale ou écrite nécessite un mélange de qualité de contenus et de netlinking ( liens naturels et logiques entre sites internet) .

Une bataille entre concurrents plus forte

Seulement comme l’utilisateur ne s’arrête qu’à ce que l’assistant vocal lui dit, seule la position 0 c’est-à-dire la première position n’a d’intérêt. Cette pression concurrentielle complique donc la tâche des experts en référencement. Une vigilance permanente est de mise.

Faciliter le travail des robots crawleurs dont Apple constitue une des missions prioritaires pour positionner le site internet à la première place.

Pour aider les spécialistes du référencement et leurs clients, Apple a mis à disposition de tous, sur son site internet, toutes les lignes de codes et toutes les balises meta à intégrer pour AppleBot.

N’hésitez pas à vous inscrire et commentez ce post. Vos commentaires bienveillants sont bienvenus. Cela aide à vous fournir les informations complémentaires dont vous pourriez avoir besoin. J’apprécie aussi interagir avec mes lecteurs, ce qui devrait être le sens d’un blog. A très bientôt.

Maël.

Seconds:0,787
128