Toute l’équipe dirigeante de Google ( moteur de réponses leader) tente de contrer le nouveau phénomène ultra puissant en ligne Chat GPT qui va des mars 2023, redistribuer les cartes dans ce domaine.


Sergey Brin et Larry Page fondateurs de Google de retour


Comme dans chaque situation d’urgence, on rassemble toutes les têtes pensantes, y compris les fondateurs de Google partis en 2019, pour trouver la meilleure solution possible face à un tsunami : Chat Gpt, le nouveau chatbot doté d’une intelligence artificielle qui lui permet de répondre à presque toutes les questions, de façon pertinente et détaillée.


Le géant de Web, bien qu’un Gafam tremble en raison de cette nouvelle technologie étonnante qui pourrait bien détourner les internautes du moteur de recherche Google vers … Bing, le moteur de recherche de Microsoft.


Chat GPT basé sur GPT-3


Open Ai est une start up californienne qui à une mise en place depuis le 30 novembre 2022, un chat-bot intelligent en accès libre en ligne. Basé sur une nouvelle itération de GPT-3.


Algorithme d’apprentissage par renforcement


Étonnamment, il est possible d’avoir une conversation fluide avec ce robot muni d’intelligence artificielle, et ce sur n’importe quel domaine. Histoire, Cuisine et même éducation positive. Il semble incollable sur tout ce qui antérieur à 2021. C’est parce qu’il tient compte du contexte et donc il retient ce qu’on lui dit ( du moins pour la journée) et s’adapte en fonction que cela ressemble tant à une conversation cohérente.


Une expérience intéressante.


De mon point de vue j’ai été bluffé. Mais, comme plus d’un million d’utilisateurs déjà je vous conseille de tester par vous-même. N’allez tout de même pas chercher qu’il vous donne une opinion, il se gardera bien de le faire ( et c’est tant mieux). Vous pourrez facilement réaliser vos propres expériences avec nouveau système. ChatGPT, capable de rédiger un texte sur n’importe quel sujet en quelques secondes, écrire des essais ou des articles de presse, corriger des lignes de codes… Revenons aux inquiétudes de Google.


Nouvelle façon de rechercher une information en ligne


L’inquiétude du PDG de Google, Sundar Pichai porte sur la capacité de l’intelligence artificielle générative à pouvoir remplacer le moteur de recherche Google et l’évincer de sa position de leader depuis plus de 20 ans maintenant.


Google et l’IA


Google a quelques projets dans sa manche lié à l’intelligence artificielle, notamment LamDA. Il pourrait remplacer le moteur de recherche actuel sauf que cela ne permettrait pas de conserver la publicité ciblée.


Risque de Fake et de propos toxique


Toutefois, la limite du Chatbot actuel réside dans la fiabilité de ses réponses qui peuvent parfois laisser à désirer.
Pour Google c’est délicat de mettre en place un environnement avec des erreurs et encore à perfectionner.


Concurrence entre moteurs de Recherche


Si bien que l’intelligence artificielle génératrice de texte séduit beaucoup d’entreprises qui ont décidé de se lancer sur le créneau du moteur de recherche en ligne. Elles vont tenter de concurrencer Google.


Fin de la toute-puissance Google


Ce gros défi à relever mobilise tous les Googlers. Les autres projets sont suspendus et l’alerte « rouge » est lancée. Déjà que la période n’est pas propice à la croissance ( 12000 emplois de supprimés chez Google le 20 janvier 2023), il va falloir qu’il trouve une expérience utilisateur encore plus attrayante pour conserver leur place de tout puissant.

Seconds:0,493
159