Le 29 octobre 1969, le premier message était transmis entre deux professeurs situé l’un à Los Angeles et l’autre à Stanford aux États Unis.

Naissance d’Internet il y a 50 ans


A cette époque le réseau s’appelait Arpanet. Une cellule de Recherche de l’armée américaine l’ARPA le finançait.
Naissance d’un réseau

L’innovation de ce projet

vient de la volonté :

* De décentraliser la transmission des données
* De permettre l’accès de façon universelle quelque soit le matériel utilisé afin que les machines s’adaptent aux utilisateurs
* De fluidifier et sécuriser davantage les messages en les découpant par paquets jusqu’à leur destination où ils s’assembleraient à nouveau.
Jusqu’à présent, les transmissions dépendaient d’un point unique et central. Aussi, seuls les machines d’un même constructeur étaient en mesure de communiquer entre elles.

Une réussite transversale

L’intention initiale militaire sert de moteur mais n’est plus d’actualité : les chercheurs de cette initiative provenaient de différents horizons comme le monde universitaire et l ‘industrie.

Ils ont contribué collectivement à la naissance d’ un système qu’ils souhaitaient souple, réactif avec une idée majeure d’ouverture et une forme de neutralité des usages.

Un outil précurseur d’un futur ouvert et universel.

Les français ont participé à la création Internet.

De son coté, à la fin des années 60 et au début des années 70, L institut de recherche en informatique et en automatique crée par le Général de Gaulle lançait Cyclades dont les objectifs principaux sont similaires à ceux d’Arpanet.

La puissance des échanges internationaux ont mené à la création d’internet.

La moitié de la population actuelle n’était pas née en 1969 et pourtant elle utilise mieux que personne ce réseau. Pour autant, le maîtrise t-elle ?

Cette fenêtre ouverte sur le monde, flexible et agile constitue une vraie révolution pour la société. Avec ses atouts et ses faiblesses, nous n’avons jamais été aussi concerné et espérons le rester.

Personne peut s’en attribuer le succès. c’est un effort collectif qui a rendu possible l’accès à d’autres horizons et pour ma part, je remercie humblement toutes ces personnes impliquées et ferais mon possible à me petite mesure pour que ce réseau conserve ses finalités principales : une liberté raisonnée de chacun.

Mael.

Seconds:0,542
66